Les mutilations génitales féminines : comment protéger les filles concernées par cette pratique ?

Cette formation est un module de 1 journée

La formation est dispensée par : Géraldine Mathieu, Maïté Béague, Charlotte Chevalier

Objectifs de ce module :

Au terme de cette journée de formation sur les mutilations génitales féminines (MGF), les participants seront sensibilisés au contexte et aux conséquences de ces pratiques sur la santé des femmes, ainsi que sur les textes au niveau international et au niveau national qui interdisent les mutilations génitales féminines. Une brève présentation de ces textes permettra aux participants d'appréhender concrètement comment cette pratique est combattue en Belgique et comment les filles et les femmes peuvent être protégées contre cette violence. Nous envisagerons également comment détecter cette pratique et comment les professionnels peuvent accompagner les jeunes filles / femmes qui en sont victimes ou qui sont susceptibles de l'être.  Plus largement, nous souhaitons que cette journée permette une réflexion plus vaste sur la violence à l'égard des femmes. Cette journée se veut dynamique et pédagogique : des outils concrets et des cas pratiques seront utilisés ou présentés afin de permettre aux participants d'aborder ce thème délicat et complexe de manière vivante et accessible.

Contenu :

  • le contexte de cette pratique et la prévalence de cette pratique dans le monde
  • les raisons d'être de cette pratique
  • les textes internationaux et nationaux qui interdisent cette pratique
  • l'approche plus particulière du droit belge afin de permettre aux participants de connaître la marche à suivre lorsqu'on est confronté à une situation relative à une MGF
  • les procédures visant à protéger les filles et des femmes victimes ou exposées à une MGF en Belgique ou à l’étranger
  • la présentation des services de lutte contre les MGF, qu'ils soient institutionnels ou associatifs
  • la présentation d'outils sensibilisant à cette pratique
  • la réflexion plus globale sur la violence à l'égard des filles et des femmes

Exemple de questions abordées :

  • Sommes-nous confrontés à ces pratiques traditionnelles en Belgique ?
  • Que prévoit la loi en cas de MGF pratiquée en Belgique ou à l’étranger ?
  • En cas de crainte liée à une MGF dans le pays d’origine d’une fille/femme, est-ce qu’une demande de protection internationale peut être envisagée ?
  • Comment identifier et accompagner une fille à risque ou victime d’une MGF ?
  • Faut-il signaler une situation relative à une mutilation génitale féminine ?
  • Comment prendre en compte l’intérêt de l’enfant dans le cadre de procédures protectionnelles et/ou pénales en cas de MGF ?
  • Est-ce qu’un médecin peut pratiquer une excision sur une femme qui en fait la demande ?
  • Quelle aide médicale, psychologique ou juridique peut-être proposée à une fille/ femme concernée par cette pratique ?
 

Prochaine(s) session(s) de cette formation

Jour / surDateHeureLieu
1 / 105 avril 20199h30Namur
Je m'inscrisTestez vos connaissances