La justice restauratrice en faveur des mineurs

Cette formation est un module de 1 journée

La formation est dispensée par : Géraldine Mathieu, Benoît Van Keirsbilck, Catherine Piron et Philippe Gailly

Introduction

La finalité de la justice restauratrice est de permettre aux gens de voir le monde et la société d’une autre manière, d’impulser de l’innovation pour qu’ils apprennent à communiquer.

Elle met en avant non pas la répression mais la prise de conscience du mal causé et de ses conséquences pour restaurer un dialogue entre toutes les parties impliquées.

Force est toutefois de constater qu’elle reste méconnue et trop peu utilisée. Elle n’est souvent pas perçue comme une «vraie justice».

Cette formation vise donc à informer et sensibiliser à ce mode de justice pour ce qui concerne les enfants (mineurs), à mieux comprendre les enjeux et son intérêt tant pour l’auteur de l’infraction que pour la victime et la société dans son ensemble. Il s’agira aussi de réfléchir au lien entre la justice restauratrice et les droits de l’enfant.

Objectif

Cette formation vise à :

  • Comprendre la notion de « justice restauratrice » : de quoi parle-t-on exactement ?
  • Informer les participants de l’existence des offres restauratrices et de l’intérêt de ce type d’offre.
  • Comprendre la mise en œuvre concrète d’une offre restauratrice.
  • Comprendre en quoi la justice restauratrice s’inscrit dans une philosophie de « justice adaptée aux enfants » et est conforme aux droits de l’enfant.
  • Sensibiliser les professionnels qui sont en contact avec les enfants aux différents stades de la procédure judiciaire (juges, avocats, éducateurs, travailleurs sociaux, policiers, etc.) à la philosophie et aux avantages de la justice restauratrice.

Contenu

Cette formation présentera la philosophie et les enjeux de la justice restauratrice, son lien avec une justice adaptée aux enfants, le cadre légal de la justice restauratrice dans la justice des mineurs en Belgique ainsi qu’un état des lieux de la mise en œuvre des offres restauratrices (médiation et CRG) en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les modifications apportées en la matière par le nouveau Code « Madrane » (décret du 18 janvier 2018 portant le Code de la prévention, de l’aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse) seront évidemment abordées.

L’approche, comme pour toutes les formations proposées par DEI-Belgique, est ludique, participative et nourrie de méthodologies variées (travail sur la base de cas concrets, vidéos, quiz, jeux de rôles,…).

Public

Cette formation s’adresse aux professionnels qui sont en contact avec les enfants aux différents stades de la procédure judiciaire (juges, avocats, éducateurs, travailleurs sociaux, policiers, etc.) et qui souhaitent mieux appréhender la notion de justice restauratrice en faveur des mineurs. Elle peut également s’adresser à un public plus large désireux de mieux comprendre les enjeux et le déroulement de ce type de justice qui a pour vertu de ne pas stigmatiser le jeune tout en donnant une place à la victime.

 

Prochaine(s) session(s) de cette formation

Jour / surDateHeureLieu
1 / 120 mai 20199h30Namur
Je m'inscrisTestez vos connaissances